Les lave-vaisselles : toujours plus écologiques et silencieux

Les fabricants proposent actuellement des gammes de lave-vaisselles de plus en plus économiques et performants, respectueux de l’environnement. Toutefois, tous les modèles ne se valent pas. Il existe plusieurs paramètres à prendre en compte pour choisir le bon. Suivez le guide…

Quel est l’appareil le moins énergivore ?

La plupart des lave-vaisselles sont très économiques. Ils consomment peu d’eau et d’électricité. D’ailleurs, grâce au programme éco, l’appareil est moins énergivore. Cependant, les appareils les plus économiques appartiennent aux classes énergétiques élevées (A++ ou A+++). Toutefois, ce sont les plus chers du marché. Ces modèles haut de gamme peuvent coûter plus d’un millier d’euros. Mais en utilisant un comparatif, vous trouverez certainement un lave-vaisselle écologique et économique à prix attractif.

Le bruit peut aussi être un facteur décisif, car il est souvent gênant. Pour y remédier, privilégiez un modèle silencieux en vous assurant que la valeur en décibel sur l’étiquette énergétique soit inférieure à 42 décibels.

Quel est le modèle idéal ?

Le lave-vaisselle intégrable peut se fondre dans le décor. La hauteur d’encastrement peut d’ailleurs aller jusqu’à 90 cm. Vous pouvez l’habiller d’une façade ou l’intégrer dans un meuble. Les commandes sont dans ce cas invisibles lorsque vous fermez la porte. En revanche, le lave-vaisselle pose libre est doté de parois, d’une porte et d’un bandeau de commande. Vous pouvez l’installer directement sous un plan de travail. En tout cas, choisissez en fonction de l’espace disponible dans votre cuisine. La taille classique possède une largeur de 60 cm, une hauteur de 85cm et une profondeur de 60 cm.

Par ailleurs, les lave-vaisselles dernière génération sont équipées de tiroirs à couvert. Ce qui offre un gain de place considérable en bas du lave-vaisselle. Ils sont également plus élégants que le modèle à panier.

Quelles fonctions choisir ?

Pour les options, limitez selon vos besoins pour simplifier l’usage. Les programmes « normal » (pour laver les vaisselles à salissures normales), « auto » (pour s’adapter au niveau de salissure) et « éco » (pour économiser l’eau de rinçage et l’électricité) sont largement suffisants. Toutefois, les fonctions «  rapide », « intensif » et « trempage » peuvent vous être d’une grande utilité car elles permettent de laver des vaisselles très sales.

En outre, toutes les machines disposent d’un système anti-débordement. La vidange est donc actionné d’une manière automatique en cas de débordement d’eau en continu dans la machine. Mais il existe d’autres options plutôt intéressantes lesquelles il faudrait tenir compte, à savoir un flotteur qui sert à détecter un niveau d’eau excessif, l’aquastop qui coupe l’alimentation en cas de fuite au niveau du tuyau d’arrivée, le waterstop, la sécurité enfant qui bloque la porte,  etc.

Le grand retour des cafetières à l’italienne
Zoom sur la mode des frigos XXL