La position optimale de l’évier dans la cuisine.

Pour être confortable, la cuisine doit prévoir une disposition rationnelle de tous les éléments qui contribuent à la préparation des aliments. La position de l’évier est l’une des premières choses à prendre en considération, notamment parce qu’il peut avoir des caractéristiques, des formes et des tailles différentes et que, avant de le choisir et de l’acheter, vous devez avoir une idée précise de l’endroit où il sera placé.

Pendant la phase de conception ou de rénovation, il est possible de décider avec une certaine liberté où passer les canalisations et donc l’évier et combien d’espace occuper.

Mais bien plus souvent, on se retrouve face à des installations préexistantes, de sorte que leur position finit par conditionner celle de l’évier, ce qui est plus ou moins obligatoire.

Toutefois, si l’emplacement des installations existantes peut constituer un obstacle à la meilleure localisation possible de l’évier, il faut envisager la possibilité de payer pour une modification. En fait, parfois un petit coût supplémentaire par rapport à ce qui a été budgété permet d’obtenir de meilleurs résultats en termes de fonctionnalité d’utilisation.

L’évier sous la fenêtre. 

La meilleure position pour le lavabo est sous la fenêtre, car de cette façon, vous pouvez toujours utiliser au mieux la lumière naturelle pour effectuer la fonction de lavage et éviter les ombres gênantes qui seraient créées par l’éclairage central de la pièce. De plus, la vue peut être large et le travail devient plus agréable et moins fatigant.

Toutefois, s’il n’est pas possible d’opter pour ce choix, il faut envisager la possibilité d’insérer des lumières LED sous le plafond pour mieux éclairer cette zone.

L’évier sous la fenêtre et la tablette à vaisselle. 

Un panier à vaisselle et un lave-vaisselle sont également nécessaires pour compléter correctement la zone de lavage. Il est clair que si l’évier est placé sous la fenêtre, vous ne pourrez pas utiliser un égouttoir dans les unités murales. 

Parfois, on renonce à la fonctionnalité et à l’esthétique d’un évier sous une fenêtre à cause du problème de devoir utiliser le porte-plat (ce qui est de toute façon superflu avec l’utilisation du lave-vaisselle).

Vous devez donc opter pour un égouttoir à chariot qui sera placé sur l’un des côtés de l’évier ou envisager de choisir un évier avec un bac d’égouttage où vous pourrez mettre un égouttoir pliable. 

Dans tous les cas où l’évier n’est pas sous la fenêtre, il faut plutôt placer le support à vaisselle dans les unités murales au-dessus. Il peut être à grille simple ou double, l’important est qu’il soit en acier inoxydable.

Un autre problème de placement sous la fenêtre est également l’ouverture de la fenêtre qui peut interférer avec la hauteur du mélangeur.

Le robinet doit donc être parfaitement aligné avec l’ouverture des portes. Sur le marché, il existe des robinets à barillet inclinable utiles à cette fin, mais il faut aussi considérer dans ce cas un espace d’au moins 13-15 cm du robinet plié. Si vous êtes en cours de rénovation, vous pouvez également envisager la possibilité de remplacer le luminaire par un autre à portes coulissantes.

L’évier et l’égouttoir. 

Le lave-vaisselle ne doit pas être placé sous l’évier, car la cuve est profonde et ne permet pas de l’insérer. Au contraire, la meilleure position est juste à côté, sous le bac d’égouttage, non seulement pour une proximité évidente avec les égouts, mais aussi pour faciliter le chargement de l’appareil. Si la cuisine n’a pas de lave-vaisselle, l’évier doit être équipé de deux bacs, un pour le lavage et un pour le rinçage, alors qu’avec un seul bac le lavage manuel serait très difficile. 

Placez l’évier entre le réfrigérateur et la plaque de cuisson. 

Pour rendre le fonctionnement de la cuisine plus fonctionnel, l’évier doit être placé entre le réfrigérateur et la plaque de cuisson. En fait, les aliments, tels que les fruits et les légumes, sont sortis du réfrigérateur, lavés puis cuits. À l’inverse, pour égoutter les pâtes, il faut que l’évier soit à l’endroit où l’eau s’écoule, donc la position centrale est exactement celle où il faut la placer. Il est aussi important qu’il y ait des plans de travail entre chacun de ces trois éléments, mais sans espace excessif. Enfin, si vous décidez de placer l’évier sur l’île, n’oubliez pas que les raccords d’eau devront passer par le sol, il est donc nécessaire d’évaluer avec du personnel qualifié si l’intervention est possible.

Les principaux types d’éviers. 

Sans parler de matériaux, de formes ou de tailles, on distingue les éviers en fonction de leur mode de pose : évier à poser, évier encastrable, évier intégré.

Évier à poser: 

Les éviers à poser, comme leur nom l’indique, se posent sur un meuble spécialement conçu pour les recevoir : un meuble sous-évier. L’évier et le meuble sous-évier doivent absolument être compatibles en taille car le rebord de ou des cuves repose sur le meuble.

Il existe également des éviers où l’intégralité du ou des bacs repose sur le meuble (et pas uniquement les rebords), ce qui fait que le meuble doit être assez bas pour que l’évier ne se retrouve pas trop haut car il sera totalement apparent.

Ce type d’évier vous limite dans le choix car il doit impérativement être en adéquation avec le meuble sous-évier en contrepartie, son installation est relativement simple. Un évier à poser demande un entretien et un nettoyage régulier (rebords et joints apparents).

Évier encastrable. 

Les éviers encastrables s’insèrent dans le plan de travail préalablement découpé. Autant dire qu’on peut les installer où on veut (ce qui permet d’optimiser au mieux son espace sans être obligé de mettre en place un meuble spécifique). 

En fonction de votre ameublement ou de votre électroménager, il faudra penser à la profondeur du ou des bacs à encastrer. Ce type d’évier se décline sous une multitude de formes, de tailles, de matériaux et de coloris différents. 

Vous pouvez donc trouver un évier encastrable qui se mariera parfaitement avec le design de votre cuisine. L’installation demande plus d’attention que pour un évier à poser mais l’entretien y est aussi plus simple.

Évier intégré. 

Les éviers intégrés sont aussi appelés éviers sous-plans. Techniquement très proches des éviers encastrables, les éviers sous-plans se fixent sous (et non sur) le plan de travail.

Cette installation permet de conserver un plan de travail totalement lisse et facilite énormément l’entretien. L’installation est cependant délicate, car il faut découper les plans de travail aux bonnes dimensions.

Pour ce type d’évier, il est recommandé d’orienter son choix vers des matériaux résistants mais léger (la résine ou l’inox).

Les éviers sous-plans sont très esthétiques et s’accordent parfaitement avec une cuisine design.

Les formes d’éviers les plus répandues. 

Évier carré: 

C’est la forme que l’on retrouve le plus souvent sur les éviers à un seul bac. Très compact, l’évier carré est idéal pour optimiser l’espace; il peut être associé à un égouttoir.

Évier rond: 

Simple ou double, l’évier rond est généralement utilisé pour le nettoyage des fruits et légumes car sa forme n’est pas très adaptée à la vaisselle (c’est pour cela que l’on trouve rarement un évier rond accompagné d’un égouttoir). L’évier rond permet difficilement d’optimiser la place disponible.

Évier rectangulaire: 

La forme la plus classique et la plus pratique. L’évier rectangulaire est idéal pour la vaisselle, le nettoyage des fruits et légumes, le remplissage de seaux et pour toutes les tâches ménagères. Disponible dans pratiquement toutes les dimensions, l’évier rectangulaire s’adapte à toutes les configurations de cuisines.

Évier d’angle

L’évier d’angle permet d’optimiser l’espace sur un plan de travail qui dispose d’un angle (qui représente souvent un espace non utilisé ou perdu).

Les matériaux à privilégier pour son évier: 

Évier en matériaux synthétiques ou évier en résine.

Souvent composé de poudre de granit et de résine, les éviers synthétiques se déclinent sous toutes les formes et tous les coloris. Ce type d’évier est très résistant aux chocs, aux rayures et supporte les hautes températures.

Son entretien est simple mais certaines résines ont tendance à faire apparaître des taches dans le temps (surtout autour des évacuations). L’aspect pierre est assez esthétique. Teinté dans la masse, le coloris ne s’altère pas dans le temps. L’évier est principalement en graphite ou en granit.

Évier en grès et évier en céramique: 

Les éviers en grès et les éviers en céramique ont un look rustique! On les retrouve de moins en moins dans les cuisines récentes car ils sont très lourds, ne sont pas déclinés dans toutes les formes ni dans beaucoup de teintes.

Emaillés, les éviers en grès et céramique s’entretiennent facilement. Les éviers en grès et céramique demeurent assez fragiles et sensibles aux chocs.

Évier en pierre: 

Les éviers en pierre sont à la fois classiques et modernes. Un évier en pierre ne craint rien, ni les chocs, ni les rayures, ni les hautes températures. La pierre se patine dans le temps (surtout le fond), ce qui peut donner une touche authentique et « usée » à l’évier.

L’entretien peut s’avérer délicat et difficile si la pierre est de nature poreuse. Le meuble sous évier qui le supporte est soumis à rude épreuve car c’est le matériau le plus lourd pour un évier.

Évier inox: 

Lisse, satiné ou brossé, l’inox revient à la mode ! Léger, résistant, à l’entretien facile et rapide, on retrouve l’évier inox de plus en plus dans les cuisines modernes et design (alors qu’il avait été un peu délaissé ces dernières années).

L’inox satiné ou l’inox brossé n’est pas brillant (ce qui ajoute à l’esthétique) et craint peu les rayures (existe de l’inox anti-rayures). Très résistant dans le temps, l’évier inox est également très hygiénique (c’est le matériau utilisé par les professionnels).

Trucs et astuces pour l’entretien d’un évier. 

Quel que soit le type d’évier que vous choisissiez, il y a toutefois certaines règles, notamment d’hygiènes, à respecter !

Pour la bonne santé de vos canalisations, ne versez jamais d’huile ou de sauces en grande quantité dans votre évier. Equipez-le de filtres pour éviter que les déchets ne bouchent vos tuyaux. Nettoyez régulièrement votre ou vos siphons.

Pour entretenir un évier en inox, nettoyez-le régulièrement avec un produit adapté au nettoyage des métaux.

Concernant l’évier en grès ou en céramique, il convient de le dégraisser régulièrement avec une poudre à récurer.

Si votre évier est en matériaux synthétiques, nettoyez-le avec du produit vaisselle ou du savon et de l’eau. N’utilisez pas de produits corrosifs ou acides au risque d’endommager l’émail de la résine.

Pour tout type d’évier, si des traces de calcaire apparaissent, utilisez du vinaigre blanc ou de l’alcool dénaturé (évitez absolument les produits anticalcaires qui contiennent souvent de l’acide).

Les éviers peuvent être prépercés ou à percer avec une scie cloche ; l’information est dans le descriptif de l’évier.

Améliorez l’aménagement de votre cuisine avec ces trucs et astuces
Les armoires de base pour la cuisine